Skip to content

Accueil > Poésies > Animaux

Animaux

Dernier ajout : 4 septembre.

Articles de cette rubrique

  • Le hérisson

    4 septembre, par Marc Deloménie

    Le hérisson
    Bien que je sois très pacifique
    Ce que je pique et pique et pique,
    Se lamentait le hérisson.
    Je n’ai pas un seul compagnon.
    Je suis pareil à un buisson,
    Un tout petit buisson d’épines
    Qui marcherait sur des chaussons.
    J’envie la taupe, ma cousine,
    Douce comme un gant de velours
    Émergeant soudain des labours.
    Il faut toujours que tu te plaignes,
    Me reproche la musaraigne.
    Certes, je sais me mettre en boule
    Ainsi qu’une grosse châtaigne,
    Mais c’est surtout lorsque je roule (...)

  • L’oiseau du Colorado

    12 juillet 2011, par Marc Deloménie

    L’oiseau du Colorado
    Mange du miel et des gâteaux
    Du chocolat et des mandarines
    Des dragées des nougatines
    Des framboises des roudoudous
    De la glace et du caramel mou.
    L’oiseau du Colorado
    Boit du champagne et du sirop
    Suc de fraise et lait d’autruche
    Jus d’ananas glacé en cruche
    Sang de pêche et navet
    Whisky menthe et café.
    L’oiseau du Colorado
    Dans un grand lit fait un petit dodo
    Puis il s’envole dans les nuages
    Pour regarder les images
    Et jouer un bon moment
    Avec la pluie et le beau temps. (...)

  • Le hibou

    19 août 2008, par Marc Deloménie

    Caillou, genou, chou, pou, joujou, bijou,
    Répétait sans fin le petit hibou.
    Joujou, bijou, pou, chou, caillou, genou,
    Non, se disait-il, non, ce n’est pas tout.
    Il y en a sept pourtant, sept en tout :
    Bijou, caillou, pou, genou, chou, joujou.
    Ce n’est ni bambou, ni clou, ni filou...
    Quel est donc le septième ? Et le hibou,
    La patte appuyée au creux de sa joue,
    Se cachait de honte à l’ombre du houx.
    Et il se désolait, si fatigué
    Par tous ses devoirs de jeune écolier
    Qu’il oubliait, en regardant (...)

  • Le petit chat blanc

    1er juin 2008, par Marc Deloménie

    Un petit chat blanc
    qui faisait semblant
    d’avoir mal aux dents
    disait en miaulant :
    « Souris mon amie
    j’ai bien du souci
    le docteur m’a dit :
    tu seras guéri
    si entre tes dents
    tu mets un moment
    délicatement
    la queue d’une souris. »
    Très obligeamment
    Souris bonne enfant
    s’approcha du chat
    qui se la mangea.
    Moralité
    Les bons sentiments
    ont l’inconvénient
    d’amener souvent
    de graves ennuis
    aux petits enfants
    comme-z-aux souris
    Claude (...)

  • L’écureuil et la feuille

    20 septembre 2007, par Marc Deloménie

    L’écureuil et la feuille
    Un écureuil, sur la bruyère,
    Se lave avec de la lumière.
    Une feuille morte descend,
    Doucement portée par le vent.
    Et le vent balance la feuille
    Juste au-dessus de l’écureuil ;
    Le vent attend, pour la poser
    Légèrement sur la bruyère,
    Que l’écureuil soit remonté
    Sur le chêne de la clairière
    Où il aime à se balancer
    Comme une feuille de lumière.
    Maurice (...)

0 | 5